FAQAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
­

 

Partagez |


 Danzô - En cours



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Danzô
Shinobi
Shinobi


Messages : 1
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 23

MessageSujet: Danzô - En cours   Lun 1 Fév - 1:13

~ Descriptif Principal du Personnage ~


Nom : Encore inconnu

Prénom : Danzô, mais il se peut que ce soit un surnom. Littéralement, danzô signifierait « la Statue sur l’estrade ».

Age : 72 ans.

Sexe:

Organisation/Village souhaitée : ¬Membre de Konoha - Chef de la Racine – Membre du conseil des anciens de Konoha.


~ Descriptif Physique ~
Danzô est un homme sain de corps. Relativement bien fait de sa personne, il est plutôt bien conservé pour son âge plus qu’avancé. Il ne figure pas parmi les plus grands hommes du pays du feu, mais ce n'est pas un homme de petite stature, et, si sa taille a tendance à déborder quelque peu lors de longues périodes d'inactivité physique, il reste svelte et ne néglige pas souvent ses séances d'exercice physique qu'il s'oblige à pratiquer de manière autant que faire se peu régulière.
Lorsqu'il était plus jeune, une crinière noire encadrait son visage ovale, aujourd'hui réduite à l'état de quelques mèches discontinues. De ce visage ovale, de consistance émaciée, se dégage une force de caractère prédominante sur un masque de constante lassitude. Le tout dans des bandages au niveau du front et de l’œil droit, qui dissimulent en réalité une des nombreuses capacités terrifiantes qu’il a acquis ; l’œil de Shishui Uchiha.
Mais quand on observe le chef de la Racine, la première impression qui ressort, c'est le respect. On ne peut qu'éprouver du respect pour cet être si calme, si sûr de lui et las du petit quotidien jamais vraiment très problématique. Son unique oeil sombres semblent sonder chaque recoin de l'âme de la brebis égarée qu'il observe, et l'on sait déceler ce qui se trame derrière cette iris de néant, quel genre de calculs ou d'analyse il entreprend, quelle sorte de prière, de juron, voire de mépris il imprime.
Après une analyse plus poussée de son visage de marbre, on peut s'apercevoir qu'il s'agit davantage d'orgueil que de lassitude. Son nez fin et bosselé surplombe des lèvres pincées, rarement souriantes, souvent closes, lui procurant une allure sévère et paternelle, " berger " de ses brebis. C'est sous cette bouche stricte qu'a décidé de se ficher une très légère cicatrice qui s'accorde particulièrement bien avec les bandages de son visage qui lui donne l’aspect de chef de guerre.
Ce facial énigmatique, secret, fermé, dur et indifférent est particulièrement étonnant sur cette silhouette qui, si elle n'est pas frêle, n'est pas moins robuste. C'est une allure majestueuse et bourrée d'orgueil qui s'impose lorsqu'on rencontre l'individu ou qu'on l'épie lors de ses sermons, dialogues ou entrevues.
Impression de majesté renforcée par la beauté et la qualité luxueuse de ses atours la plupart du temps parés de tuniques rares et de soies que n'importe quel marchant de Konoha ne pourrait pas se procurer.
En outre, il est la plupart du temps vêtu de toges et de manteaux larges, de couleur sombre ou claires, tissés dans un véritable fil d'or lors des grandes fêtes telle celle de l’élection des Chuunin. De même, aucun homme ne dissocie l'individu de sa sempiternelle canne de bois qui claque sur le sol à chacun de ses pas, sur laquelle son gravés les lignes du temps et des âges, et qui, sans doute, amena son allure stable à se pencher peu à peu vers l'avant au point de ne plus lui permettre de marcher droit, mais légèrement cambré vers l'avant. Rien de bien voyant, mais tout de même gênant s'il vient à rester immobile pendant plusieurs heures.



~ Descriptif Mental ~
Il est difficile de décrire moralement Danzô pour la simple et bonne raison qu'il est jusqu'au jour resté profondément discret, calme et muet sur ses intentions politiques, ses idéaux et ses convictions. Il avait été jugé légitime de penser qu'un traître ne devait pas se soucier des affaires politiques du village, que cela était du domaine des conseillers et des érudits dignes de confiance. Pourtant, n'est-il pas le chef de la Racine ? Un sage, un maître spirituel ?
Sur base de cette discrétion, il convient de souligner qu'il n'est pas très bavard. N'étant entouré que de gardes d’élite, il n'a pas réellement d'autres sujets de conversation que les offices, les apprentissages et les nominations, ce qui lui a permis, seul, de laiser libre court à sa pensée politique. Car, en effet, conspirateur et manipulateur, il se trouve que la question politique est un domaine qu'il a toujours considéré comme intéressant, au point d'envisager certaines alternatives au pouvoir en place, afin de valoriser sa propre puissance et réformer des institutions qu’il considère comme trop souple.
De cette discrétion se dégage un charisme magnétique, attirant, qui a fait par le passé de nombreuses conquêtes amoureuses, que le nombre des années a atténué.
Toute sa jeunesse a été empreinte de l'enseignement politique et militaire. Il est dont naturellement empreint de désir. A tel point que chacune de ses décisions fait office de loi au sein du corps de la Racine dont il est le fondateur. Des décisions qui se trouvent toujours réfléchies, calculées et analysées. Jusqu'à présent, hormis lors des nominations pour être Hokage, il est toujours resté modéré dans ses choix et ses initiatives, du moins en publique.
Cependant, l’apparition de l’Akatsuki et la débâcle imminente risque de révéler chez lui son côté intransigeant, catégorique et souvent peu scrupuleux. S'il se fixe un but, il l'atteindra, et mettra tous les moyens possibles en œuvre pour y parvenir. De même, peu importe l'acte à commettre, si l'intention est de propulser son ascension personnelle, les lois qu’il soutient, la paix qu’il revendique. Ainsi donc, il ne se permet d'agir ou de trancher qu'après avoir mûrement réfléchi à son problème, et est donc doué d'une intelligence que l'on pourrait qualifier de supérieure par rapport au reste des shinobis, favorisée d'une part par une prise de contact avec la lecture et l'écriture qui lui ont permis de structurer ses réflexions, ses idées, et d'organiser chacune de ses actions, et d'autre part par un enseignement exigeant, nécessitant beaucoup de travail, d'aptitude et de volonté.
Volonté qui se manifeste dans chacun de ses mouvements, chacune de ses paroles, et son allure tout entière. Il est très lucide, très rationnel, ce qui se manifeste par un calme apparant rude à toute épreuve, et n'a jamais jusqu'alors agis de manière excessive ou impulsive, assurant toujours ses arrières, s'assurant un plan B, ne négligeant aucun détail.
Ses ambitions lui dictent sa conduite. Il ne peut donc pas faillir, et sa parole ne peut raisonnablement pas être mise en doute. C'est un fait dont il est certain, et qui risque de causer bien du tort à ses opposants. Quasi-intolérant, il ne serait pas faux de le qualifier de fanatique en raison de sa doctrine systématique, fondamentaliste et radicale. Toute rébellion est injustifiée et constitue en soi une abomination.
Danzô a toujours raison. Fous sont ceux qui, dans une pulsion irrationnelle, décideraient de le contredire.
Revenir en haut Aller en bas
 

Danzô - En cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Réponse Rapide
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Sen'Jou :: Les Shinobi de NS :: ‡ Les Shinobi de NS ‡ :: Enregistre ton Shinobi -